Les statistiques (Baromètre L'Étudiant-BVA 2022) montrent qu’aujourd’hui les lycéens aspirent à faire des études et un métier qui leur plaisent faisant du désir d’épanouissement personnel le premier critère de choix dans l’orientation, loin devant la capacité à réussir et la rémunération attendue. Pourtant, ils sont près de 50% à changer d’orientation à l’issue de la première année d’études. Chez une grande partie des jeunes que les membres du réseau TALENTS & TRAJECTOIRES accompagnent, lorsqu'ils arrivent, la peur d’échouer a remplacé le désir de s'accomplir. 

Cela pose quelques questions :

  • Les jeunes se connaissent-ils vraiment à la sortie du lycée ? Avant de leur demander d’avoir un projet professionnel clair et stable, leur donne-t-on l'occasion de mieux se connaître, au collège, au lycée ?
  • Peut-être aussi que certains se disent « dans notre famille, nous sommes médecins de génération en génération… », ou « l’entreprise familiale est reprise de père en fils depuis toujours », etc. Il peut parfois y avoir une pression de l’entourage, consciente ou inconsciente. 4 jeunes sur 10 se fient uniquement à leur famille pour leur choix d’orientation. Seuls 23% vont échanger avec des professionnels du métier visé ou solliciter un regard extérieur.
  • Que signifie pour eux, aujourd’hui, se projeter dans l’avenir ? Pour beaucoup, c’est une source d’insécurité et de peurs qui les conduit à choisir une voie qu’ils pensent être sûre, mais qui ne correspond pas forcément à ce qu’ils sont.

Le contexte n’est en effet pas facile. La France est même l’un des pays les plus anxiogène en matière d’orientation, en grande partie à cause de la prise en compte quasi exclusive des diplômes.

On peut se projeter quand on connaît ses talents !

C’est pourquoi, chercher les talents de nos jeunes peut les réveiller et même faire renaître une certaine espérance dans l’avenir, sans laquelle il est impossible de se projeter.

Choisir des études et une trajectoire qui font appel à mes talents, c’est savoir pourquoi je travaille, quel est mon cap et faire l’expérience d’être à sa place, d’être performant particulièrement là où j’ai du plaisir.

Se réorienter en cours d'année, c'est possible.

Se réorienter n’est pas une décision facile à prendre mais c'est possible de le faire au cours de la première année, notamment grâce aux rentrées décalées au second semestre ou encore aux passerelles entre filières.

Plutôt que de perdre une année, de sécher les cours et de perdre toute motivation, il n’est pas trop tard pour prendre le temps de réfléchir et choisir de se faire accompagner.

TALENTS & TRAJECTOIRES propose un Diagnostic de talents, sur 2 à 3 séances, en entretien individuel, avec un intervenant unique qui accompagne les lycéens (à partir de la Terminale) et les étudiants dans leur questionnement pour les aider à choisir une trajectoire ajustée.

Pour aller plus loin

  • À lire : "Orienter les jeunes selon leurs talents", interview de Benoît Dubois, membre du réseau TALENTS & TRAJECTOIRES pour La Clinique du Travail en pays de Lorient
  • Ils nous ont fait confiance : témoignages de jeunes
  • À écouter : Benoît Dubois au micro de Radio Balises dans le magazine de l'économie, de l'emploi et de la formation

 

Recevez gratuitement toutes nos actualités et événements par mail :

Suivez-nous sur...