Nombreux sont les exemples de recrutements qui ont été faits à partir des compétences nécessaires au poste et pour lesquels malheureusement, l'exercice de la responsabilité ne donne pas satisfaction par la suite. Cette simple observation de la réalité doit nous faire réfléchir sur le hiatus, la faille de ce process de recrutement. 

Finalement, est-ce bien un diplôme, une expertise, une capacité d'agir efficacement que nous recrutons ? Ne sommes-nous pas souvent tentés de recruter nos collaborateurs comme si nous faisions l'acquisition d'une machine, contrôlant les capacités techniques, validées par un label ou des certificats, calculant son coût, son rendement et planifiant sa durée de vie ?

Est-ce payant de réduire la personne à une "ressource" à exploiter, soit-elle humaine, à des compétences à gérer, à un résultat à exiger ? Aujourd'hui, nous le savons, la difficulté est d'engager les candidats sur la durée.

Et si pour cela, nous avions l'audace de quitter nos modèles pour regarder la réalité humaine en face, c'est-à-dire la réalité de chaque personne avec son histoire, ses aspirations profondes, ses talents naturels, ses fragilités aussi, et au fond, son désir d'être utile en apportant sa pierre, un désir qui habite au fond toute personne ? N'est-ce pas tellement plus grand, plus conforme à la "pâte humaine ", cette pâte qui fait nos organisations, cette pâte qui a envie de s'engager et qui sait, peut-être sur le même bateau que nous !

Une conférence de

Anne-Claire Berr, Anne-Françoise Cail et Natacha Fromont-Brunet

 

 

 

 

 

Membres du réseau TALENTS & TRAJECTOIRES, elles accompagnent les évolutions professionnelles en entreprise, le management d'équipe et assistent les recrutements par la connaissance des talents de chacun. 

Inscription

Entrée libre, sur inscription en remplissant le formulaire ci-dessous :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Recevez gratuitement toutes nos actualités et événements par mail :

Suivez-nous sur...